Cet Oracle atypique aux illustrations puissantes, célèbre la femme sacrée, la déesse en puissance, la polarité féminine que tout être humain porte en soi, quel que soit son sexe ou son genre. Bien plus qu’un catalogue de déesses sombres cet oracle ne se limite pas à énumérer des mythes lointains et désuets. Certes, il met en lumière certaines déesses individuelles à l’énergie marquante, cependant, la voix qui s’élève dans chaque carte est celle de LA Déesse Sombre, essence féminine immense regroupant en elle toutes les déesses et archétypes féminins sombres des différentes mythologies.Chaque carte est une porte mystique à ouvrir en vous pour vous révéler et impacter le monde. La Déesse Sombre sera votre guide et votre initiatrice. Elle vous reconnectera à votre magie féminine primordiale pour réveiller tous vos potentiels cachés et embrasser pleinement votre réalisation personnelle.

Iria Del (auteure) : Je suis cartomancienne, sorcière. Mon quotidien est rythmé par les initiations des divinités et plus particulièrement de la Déesse Sombre. En Janvier 2018, cette dernière me souffla l’idée de réaliser un oracle sur son essence, dépoussiérant la tendance du féminin divin évanescent, doux et léger. Mais surtout, la Déesse Sombre voulait parler au féminin d’aujourd’hui sur son propre terrain et ne pas rester cantonnée à de poussiéreux panthéons ou autres folklores oubliés. Armée de tout mon attirail invisible, je lui demandais alors de m’ouvrir la voie. Je voyais alors une vision de la Déesse me tendant un sac de graines et une femme au visage de pierre soufflant de la poudre d’or. Dans la semaine qui suivit, la talentueuse illustratrice Gulliver L’Aventurière (de son vrai nom Julie Lapierre, en clin d’œil à cette femme au souffle d’or) me contactait « par hasard » sur mes réseaux sociaux et je lui proposais d’être mon irrévérencieuse acolyte. 

Gulliver l’Aventurière (illustratrice) Je m’appelle Gulliver l’Aventurière, je suis illustratrice, spécialisée dans les tarots et les oracles. La Magie est mon inspiration première et je pense même que dessiner est un acte profondément magique : on fait apparaître une image à partir de rien, on peut créer des Mondes, les faire disparaître, enchanter le quotidien, voyager avec une image pratiquement aussi efficacement que sur un balai un soir de sabbat !